Colloque SQP 2016

Notre prochain colloque :
PHYTOTECHNOLOGIE10 - Les 1er et 2 juin 2016

Au cours de la dernière décennie, alors que les techniques de phytotechnologies se sont perfectionnées, que de nouvelles ont vu le jour et que d’autres se sont vus y être associés, la connaissance et la vulgarisation de ces techniques sont manifestes. C’est dans cette optique que la Société québécoise de phytotechnologie désire souligner ses dix ans. Notre prochain colloque sera consacré à dresser l’évolution des phytotechnologies, démontrer leur intégration aux projets urbains, identifier les leçons apprises et dessiner les horizons pour l’avenir, le tout dans une atmosphère festive. Fidèle à ses habitudes, la SQP fera venir des conférenciers d’ici et d’ailleurs. Tous porteront un regard critique sur l’état d’avancement de la recherche et l’application des techniques végétales désormais incontournables. Débutant avec une conférence grand public la veille du colloque, soit le 1er juin, la SQP élabore présentement un programme ambitieux.

À nouveau, un rendez-vous à ne pas manquer !


Bourse de recherche 2016

Appel à candidature pour la bourse de recherche de la Société québécoise de phytotechnologie.

La SQP lance un appel à candidature pour la bourse de recherche SQP. Cette bourse d’un montant de 2 000 $ sera attribuée à l’étudiant(e) de 2e ou 3e cycle (maîtrise ou doctorat) ayant soumis le meilleur dossier de projet de recherche en phytotechnologie avant la date limite du 22 avril 2016.

Pour plus de renseignements, cliquez ici.

Qui sommes-nous?

Fondée en 2008, la Société québécoise de phytotechnologie est un regroupement de professionnels actifs dans le domaine des phytotechnologies, et ce, tant au niveau des applications que de la recherche et de l'enseignement. Les phytotechnologies comprennent toute utilisation de plantes vivantes pour solutionner des problèmes environnementaux.

Les phytotechnologies ont pour fonction d'épurer l'eau et l'air, contrôler l'érosion, restaurer des sites dégradés, réduire les émissions de gaz carbonique, la chaleur, la vélocité du vent, etc. Les phytotechnologies contribuent à bonifier les services écosystémiques rendus par les milieux dans lesquels elles s'insèrent.

Mission

La mission de la SQP est de promouvoir les phytotechnologies au Québec.

Objectifs

Les objectifs poursuivis pour remplir cette mission sont:

  • Informer le public, les professionnels et les décideurs sur les approches de phytotechnologie;
  • Favoriser les échanges entre les différents intervenants en phytotechnologie (notamment en favorisant la communication entre ses membres) ;
  • Promouvoir la poursuite de l'excellence et de l'innovation en phytotechnologie, par la formation, la recherche et la diffusion des connaissances.

Activités

  • Organisation d’un colloque annuel ;
  • Organisation d’ateliers spécialisés ou de visites de sites ;
  • Soutien à la formation ;
  • Sensibilisation auprès du public ;
  • Diffusion d’informations pertinentes auprès des membres ;
  • Collaboration avec différents groupes ou associations pour l'avancement des phytotechnologies au Québec
  • Collaboration avec les groupes hors Québec poursuivant les mêmes objectifs.

Conseil d'administration

La SQP est une société à but non lucratif, gérée par un conseil d'administration nommé par ses membres lors de l'assemblée annuelle qui a lieu durant le colloque. Il s'agit d'un groupe de 10 personnes issues de différents domaines afin qu'il soit le plus représentatif possible. Les administrateurs sont nommés pour une période de 2 deux ans. Pour des raisons de stabilité et de continuité, au moins 5 postes d'administrateur sont en élection à chaque année. Le conseil d'administration de l'année 2015-2016 est composé des membres suivants :

  • Marie-Claude Limoges, Chef du division, Horticulture et collections, Jardin botanique / Espace pour la vie, présidente
  • Marie-Claude Séguin, architecte paysagiste, Direction des grands parcs du verdissement et du Mont-Royal - Division du Bureau de projets d'aménagement — Grands parcs - Gestion de projets — Legs du 375e, vice-présidante
  • Emmanuelle Demers, agente de recherche junior, Institut de recherche en Biologie végétale, secrétaire
  • Jean-Sébastien Grenier, ing., MBA, chargé de projets - Gestion des eaux et Environnement, Gestionnaire - Bureau des Laurentides, trésorier
  • Daniel Boudreau, Conseiller performance environnementale, Environnement et développement durable, Groupe Affaires corporatives et environnement, Hydro Québec
  • Francine Dubeau, architecte paysagiste, Direction des Transports - Ville de Montréal
  • Annie Duchesne, architecte paysagiste, Ministère des Transports du Québec - Service des projets - Direction de l'Est-de-la-Montérégie
  • Lise Gobeille, horticultrice, chroniqueuse horticole, conférencière
  • Claire Lemieux, chargée de projets, WSP Inc.
  • Mélina Planchenault, conseillère en planification à la division du développement durable, Direction générale de la Ville de Montréal

La permanence de la SQP est assurée par Karyne Bédard, de la firme Services Pelletier Gosselin, et elle peut être rejointe au info@phytotechno.com ou 514 355-8001.

Historique

La création de la SQP est née du double constat de l'existence de multiples projets de phytotechnologie au Québec et de l'absence d'un forum permettant à tous les acteurs du domaine de partager leurs expériences. À la suite de ce constat, un premier colloque fut organisé en 2007 par des chercheurs de l'Institut de recherche en biologie végétale (IRBV) et du Jardin botanique de Montréal (JBM), soit Jacques Brisson (chercheur et professeur à l'IRBV), Michel Labrecque (chercheur et conservateur du JBM), Patrick Boivin, (professionnel de recherche à l'IRBV), avec l'appui de Gilles Vincent, (directeur du JBM). Ce colloque visait à réunir des conférenciers dans le domaine des technologies et un auditoire intéressé à la question. À noter que le colloque portait le nom de Colloque de phyto-ingénierie, nom qui ne fut pas retenu pour la raison sociale de la nouvelle Société.

Le 1er colloque fut tenu le 18 juin 2007 au Jardin botanique de Montréal et remporta un franc succès, ce qui conforta les organisateurs dans leur décision de fonder une société vouée à la connaissance et à la promotion des phytotechnologies. Un conseil d'administration provisoire fut alors formé.

Pour connaître le nom des administrateurs des années antérieurs, cliquez ici.