Publications



1

La phytoremédiation : des avantages certains


Il y aurait quelque 30 000 sites contaminés au Canada; près de 25 % des terres urbaines en feraient partie. Les sites contaminés par des activités comme l’enfouissement de déchets, les activités industrielles ou impliquant des produits pétroliers sont considérés comme des bombes toxiques à retardement.
Hénault-Ethier, Louise. 2016. La phytoremédiation : des avantages certains. Québec Vert. Octobre-Novembre : 77-81.
2

Visite guidée de trois toits végétalisés montréalais


Chaque automne, la Société québécoise de phytotechnologie propose une activité d’exploration à ses membres. Le 21 septembre dernier avait lieu une visite de toits végétalisés de Montréal en compagnie d’Antoine Trottier et de Maxime St-Laurent de l’entreprise La Ligne Verte : Toit vert. Compte-rendu de ces initiatives inspirantes.
Hénault-Ethier, Louise et Lise Gobeille. 2016. Visite guidée de trois troits végétalisés montréalais. Québec Vert. Décembre-Janvier. P.53-59.
X