Publications



Cover_Chloé_JEMA

Willows for environmental projects: A literature review of results on evapotranspiration rate and its driving factors across the genus Salix


Frédette, Chloé, Labrecque, M., Comeau, Yves, Brisson, Jacques. (2019). Willows for environmental projects: A literature review of results on evapotranspiration rate and its driving factors across the genus Salix. Journal of environmental management, 256: 526-537.
Cover_Jacques_QT

Revégétaliser sans favoriser les plantes indésirables


Brisson, J., de Blois, S., & Trejo, R. (2018). Revégétaliser sans favoriser les plantes indésirables. Quatre-Temps. 43(2): 44-45.
Cover_Chloé_QV

Rencontre entre land art et phytotechnologie


Frédette, C. (2019). Rencontre entre land art et phytotechnologie. Québec Vert, 41(2) : 59-62.
Houbart et HE QV

Moins de béton, plus de végétation dans les municipalités : une opportunité pour les horticulteurs


Houbart, Catherine et Louise Hénault-Éthier. 2018. Moins de béton, plus de végétation dans les municipalités : une opportunité pour les horticulteurs. Québec Vert. Août-Septembre 2018. P. 67-71.
Gobeille et HE QV

Végétaliser pour stabiliser les berges, la solution!


Gobeille, Lise et Louise Hénault-Éthier. 2018. Végétaliser pour stabiliser les berges, la solution! Québec Vert. Février-Mars 2018. P. 74-78.
Dagenais

The role of plants in bioretention systems; does the science underpin current guidance?


Dagenais, Danielle, Jacques Brisson et Tim D. Fletcher. 2018. The role of plants in bioretention systems; does the science underpin current guidance? Ecological Engineering, 120 : 532-545.
Fredette QV

Objectif « rejet zéro » : l'utilisation de marais pour l'évapotranspiration des déchets industriels


Frédette, Chloé, Emmanuelle Demers et Jacques Brisson. 2018. Objectif « rejet zéro » : l'utilisation de marais pour l'évapotranspiration des déchets industriels. Québec Vert. Février-Mars 2018. P. 69-71.
1

La phytoremédiation : des avantages certains


Il y aurait quelque 30 000 sites contaminés au Canada; près de 25 % des terres urbaines en feraient partie. Les sites contaminés par des activités comme l’enfouissement de déchets, les activités industrielles ou impliquant des produits pétroliers sont considérés comme des bombes toxiques à retardement.
Hénault-Ethier, Louise. 2016. La phytoremédiation : des avantages certains. Québec Vert. Octobre-Novembre : 77-81.
2

Visite guidée de trois toits végétalisés montréalais


Chaque automne, la Société québécoise de phytotechnologie propose une activité d’exploration à ses membres. Le 21 septembre dernier avait lieu une visite de toits végétalisés de Montréal en compagnie d’Antoine Trottier et de Maxime St-Laurent de l’entreprise La Ligne Verte : Toit vert. Compte-rendu de ces initiatives inspirantes.
Hénault-Ethier, Louise et Lise Gobeille. 2016. Visite guidée de trois troits végétalisés montréalais. Québec Vert. Décembre-Janvier. P.53-59.
X